LE MOT DU PRÉSIDENT

Afrique, service, expertise : une ambition inchangée depuis un siècle

 

Il y a près d’un siècle, Optorg faisait ses débuts dans le commerce international. D’abord présent sur des marchés nombreux et variés, le groupe a ensuite fait le choix de se spécialiser : se positionnant en expert de la distribution spécialisée en Afrique, il y représente depuis plusieurs décennies les plus grands constructeurs de véhicules et d’équipements techniques, avec un service à forte valeur ajoutée. C’est ainsi que le groupe a accompagné le développement en Afrique de Caterpillar et de Mercedes-Benz et participé aux plus grands chantiers du continent, à l’instar de la construction du chemin de fer transgabonais, qui a joué un rôle majeur dans le développement socio-économique de la région.

 

Afrique, service, expertise : aujourd’hui, cent ans plus tard, nos piliers restent inchangés. Forts de notre expérience et du support de notre actionnaire, Al Mada, premier fonds d’investissement marocain, qui a érigé le continent africain en priorité stratégique, nous poursuivons notre projet fondateur. Continuer de rassembler et former les meilleurs experts pour accompagner le développement en Afrique de nos partenaires constructeurs et de nos clients dans un esprit de partenariat : telle est notre ambition.

 

Les années qui s’ouvrent devant nous apportent quelque chose de nouveau : l’Afrique est devenue la nouvelle frontière de l’émergence économique et nos métiers, bien ancrés depuis bientôt un siècle, devraient connaître une accélération prometteuse pour nos clients, pour nos partenaires et pour les populations qui sont au centre du service final apporté par le groupe :

  • dans les infrastructures, que nous contribuons à construire,
  • dans les mines, où l’Afrique détient environ 30% des réserves mondiales pour 10% des extractions actuellement,
  • dans l’énergie, où les besoins déjà gigantesques vont être encore accentués par le boom démographique attendu,
  • dans le transport.

 

Compliance

Télécharger notre Charte éthique

Optorg attache autant d’importance aux buts à atteindre qu’à la façon de les atteindre. Fort de cette conviction, le groupe s’est doté d’une Charte éthique applicable à l’ensemble des collaborateurs, récapitulant les principes qui doivent les guider dans leur activité (respect de la personne, respect des règles de commerce, respect des biens de l’entreprise…) et d’un dispositif destiné à en assurer la diffusion, la compréhension et le respect.

Le groupe opérant dans des pays aux contextes parfois difficiles, une collaboration étroite et permanente entre les membres qui composent la discipline compliance et les opérationnels est nécessaire. Notre organisation et notre programme compliance ont été développés de manière à accompagner nos équipes au jour le jour et les aider à poursuivre nos objectifs de la bonne manière.

Organisation

L’organisation conformité du groupe Optorg compte trois niveaux principaux :

  • Le Comité d’Éthique, composé des membres du Directoire, du Responsable de la conformité et du Responsable Audit et Contrôle interne, veille à la mise en œuvre de notre Code de conduite.
  • Le Responsable de la conformité, qui reporte au Président du Directoire, met en place le système de gestion de la conformité. Il a également un rôle d’écoute, de soutien et de conseil aux collaborateurs ainsi qu’aux parties prenantes du groupe.
  • Des correspondants conformité locaux assurent dans chaque filiale le rôle de relais pour la mise en place des actions groupe et se posent en premier niveau d’écoute aux sujets compliance qui peuvent émerger dans chaque pays.
Programme compliance

La base de notre programme de conformité est une analyse systématique des risques dans tout le groupe et dans chaque filiale. Nous définissons ensuite les mesures à mettre en place pour se conformer aux lois et réduire au minimum les risques. Une autre composante clé de notre programme de conformité consiste à nous assurer de l’intégrité de nos partenaires et parties associées. Nous estimons qu’agir avec intégrité et se conformer aux règles est un impératif absolu pour établir une coopération de confiance sur le long terme.

Alerte professionnelle

Les situations sur le terrain peuvent être complexes. Nos équipes peuvent donc avoir besoin de conseils. Pour les accompagner au quotidien, nous encourageons un climat de dialogue et de confiance permettant à chacun d’exprimer son point de vue et ses préoccupations. Les collaborateurs peuvent ainsi s’adresser à leurs responsables hiérarchiques, à leurs correspondants conformité locaux ou au Responsable de la conformité groupe. Et parce que l’éthique est l’affaire de tous, nos collaborateurs ainsi que nos parties prenantes externes peuvent contacter une ligne téléphonique dédiée pour rapporter tout fait présentant un risque éthique.

Télécharger le mode d’emploi du service d’alerte professionnelle

Dates clés

Télécharger notre livre sur l'histoire d'Optorg

L’histoire d’Optorg débute en 1919 : le groupe est créé par un groupe d’industriels textiles français désireux de développer une activité de commerce avec la Russie. La révolution russe les contraint à se réorienter vers l’Asie, où ils développent une activité de négoce de textiles, biens d’équipement, agroalimentaire… Puis la guerre d’Indochine les incite à se tourner vers l’Afrique, qui dès lors va occuper la place centrale dans l’activité d’Optorg.

1919

Débuts de l’activité en Russie

Un groupe d’industriels textiles français crée la Compagnie Optorg dans l’objectif de développer leur activité en Russie. Le nom du groupe vient d’ « Optovaia torgovlia », qui signifie « commerce de gros » en russe.

1920-1940

Développement en Asie

Le groupe développe en Asie (Chine, Indochine, Malaisie…) une activité de négoce de textiles, biens d’équipement, agroalimentaire… Dans les années 1940, Optorg se classe parmi les cinq premières sociétés commerciales d’Indochine.

1947

Implantation en Afrique centrale

Optorg fait ses premiers pas en Afrique : le groupe prend le contrôle de la Société du Haut-Ogooué (SHO), spécialisée dans le négoce en Afrique centrale : matériel de génie civil et forestier, automobile, quincaillerie…

1955

Implantation en Afrique de l’Ouest

Optorg poursuit son développement en Afrique : le groupe prend le contrôle des Établissements Ch. Peyrissac, spécialisés dans le négoce en Afrique de l’Ouest : automobile, cycles et motocycles, matériel industriel, quincaillerie.

1960-1980

Spécialisation africaine

Optorg consolide ses positions en Afrique avec la création de sociétés de droit local. Le groupe renonce progressivement à son activité en Asie, théâtre de nombreux bouleversements géopolitiques.

En savoir plus

Après des débuts dans des activités diversifiées, Optorg en vient à se spécialiser dans deux métiers. La première expertise du groupe est l’équipement de chantiers, développé grâce à l’acquisition de la société Tractafric, représentant du fabricant Caterpillar en Afrique depuis 1932. Le partenariat avec CAT va progressivement s’étendre jusqu’à couvrir aujourd’hui dix pays (Afrique centrale et Maroc). En parallèle, des partenariats avec des fabricants spécialisés vont permettre au groupe d’enrichir son portefeuille de manière ciblée.

1932

Origine du partenariat avec Caterpillar

Caterpillar confie à la société Traction Africaine de Débardage (future Tractafric) sa représentation dans les colonies françaises d’Afrique Equatoriale (futurs Etats du Gabon, Congo, Tchad et Centrafrique) et au Cameroun. Tractafric sera reprise en 1937 par la société Société du Haut-Ogooué (SHO), elle-même rachetée en 1947 par Optorg.

1992

Extension du partenariat avec Caterpillar

Caterpillar confie à Tractafric sa représentation au Maroc.

1996

Partenariat avec Manitou

Manitou, leader mondial du chariot élévateur tout terrain, confie à Tractafric sa représentation en Afrique centrale.

2002

Partenariat avec Perkins

Perkins, spécialiste des moteurs diesel industriels, confie à Tractafric sa représentation en Afrique centrale et au Maroc.

2003

Extension du partenariat avec Caterpillar

Caterpillar confie à Tractafric sa représentation en RDC, au Rwanda et au Burundi.

2005

Partenariat avec Hyster

Hyster, spécialiste des matériels de manutention, confie à Tractafric sa représentation en Afrique centrale et au Maroc.

2009

Partenariat avec Sullair

Sullair, spécialiste des systèmes d’air comprimé, confie à Tractafric sa représentation en Afrique centrale et au Maroc.

2014

Partenariat avec Terex Powerscreen

Terex Powerscreen, spécialiste des équipements mobiles de concassage et de criblage, confie à Tractafric sa représentation en Afrique centrale et au Maroc.

En savoir plus

Le second pilier d’Optorg est la distribution automobile. Cette activité historique connaît un développement soutenu depuis 1992, date à laquelle Tractafric devient concessionnaire officiel exclusif des véhicules industriels Mercedes-Benz dans plusieurs pays d’Afrique. Le partenariat avec Mercedes-Benz VI va se développer au fil des années jusqu’à couvrir aujourd’hui 23 pays, soit quasiment la moitié du continent africain. En parallèle, le groupe conclut des accords de distribution avec divers autres constructeurs de véhicules particuliers et industriels pour les accompagner dans leur développement africain.

1992

Début du partenariat avec Mercedes-Benz

Mercedes-Benz confie à Tractafric la distribution de ses véhicules industriels au Congo, au Gabon, au Cameroun, au Tchad et en Centrafrique.

2002

Extension du partenariat avec Mercedes-Benz

Mercedes-Benz confie à Tractafric la distribution de ses véhicules industriels en RDC.

2007

Extension du partenariat avec Mercedes-Benz

Mercedes-Benz confie à Tractafric la distribution de ses véhicules particuliers au Cameroun, au Congo, au Gabon, en RDC, au Tchad et en Afrique de l’Ouest.

2007

Partenariat avec Renault

Renault confie à Tractafric la distribution de ses véhicules particuliers au Cameroun et en RDC.

2009

Extension du partenariat avec Mercedes-Benz

Mercedes-Benz confie à Tractafric la distribution de ses véhicules industriels en Afrique de l’Ouest (hors Côte d’Ivoire) : Bénin, Burkina Faso, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Léone et Togo.

2009

Partenariat avec Mitsubishi

Mitsubishi confie à Tractafric la distribution de ses véhicules particuliers au Cameroun, au Congo, en RDC et au Tchad.

2009

Partenariat avec Ford

Ford confie à Tractafric la distribution de ses véhicules particuliers au Cameroun, en Côte d’Ivoire et en RDC et de ses véhicules industriels en Côte d’Ivoire.

2010

Partenariat avec Fuso

Fuso confie à Tractafric la distribution de ses véhicules dans dix pays : Cameroun, Congo, RDC, Tchad, RCA, Guinée Equatoriale, Mali, Sénégal, Guinée Bissau et Guinée.

2011

Développement d’une activité de trading automobile

Tractafric Motors développe une activité de trading automobile sous le nom d’Autoredo. Complémentaire de l’activité de distribution locale, cette filiale se spécialise dans la vente directe, à l’international, de véhicules neufs, pièces et accessoires automobiles multi-marques.

2011

Partenariat avec MCV

MCV confie à Tractafric la distribution de ses bus au Cameroun, au Congo, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en RDC et en Afrique de l’Ouest.

2011

Partenariat avec Hyundai

Hyundai confie à Tractafric la distribution de ses véhicules particuliers et industriels au Cameroun, au Congo, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Tchad, au Niger et en RCA.

2014

Partenariat avec Nissan

Nissan confie à Tractafric la distribution de ses véhicules particuliers au Gabon, en RDC et au Tchad et de ses véhicules industriels au Gabon et en RDC.

2014-2015

Partenariat avec Isuzu

Isuzu confie à Tractafric la distribution de ses camions (2014) et de ses pick up (2015) au Maroc.

2016

Extension du partenariat avec Fuso

Fuso confie à Tractafric la distribution de ses véhicules dans sept nouveaux pays : Bénin, Burkina Faso, Liberia, Niger, Rwanda, Togo et Sierra Leone.

2016

Extension du partenariat avec Mercedes-Benz et MCV

Tractafric devient importateur et distributeur officiel en Côte d’Ivoire des véhicules industriels et particuliers Mercedes-Benz et des bus MCV.

En savoir plus

Gouvernance

Le pilotage stratégique du groupe est assuré par un Conseil d’administration. Un Comité exécutif apporte par ailleurs son support dans la gestion opérationnelle d’Optorg.

Conseil d’administration
Le Conseil d’administration a pour fonction de déterminer les orientations de l’activité de la société et de veiller à leur mise en œuvre.
Tarafa Marouane
Président du Conseil d’administration
Président-directeur général de la Compagnie Optorg
Karim Khettouch
Administrateur
Directeur général de Siger
Noufissa Kessar
Administrateur
Directrice exécutive d’Al Mada
Mohamed El Kettani
Administrateur
Président-directeur général d'Attijariwafa bank
Hicham Chebihi Hassani
Administrateur
Associé chez Atlas Capital
Société ONA International
Administrateur
Représenté par M. Hassan Ouriagli,
Président-directeur général d’Al Mada

LOREM IPSUM

Da porro oculi fugitant uitanique et alte aera per purum grauiter que est acer adurit saepe oculos, lurida praeterea unt quaecumque tu rerum multaque sunt oculis in eorum sunt in luce tuemur propterea quia, cum confestim lucidus aer, qui quasi purgat eo multisque minutior ester mage pollens. Porro oculi fugitant uitanique et alte aera per purum grauiter que est acer adurit saepelucidus aer, qui quasi purgat eo multisque minutior ester mage pollens porro oculi fugitant.

Comité exécutif
Le Comité exécutif, mensuel, regroupe les Directions générales opérationnelles et fonctionnelles du groupe en vue de piloter l’activité de la société, avec un focus sur le suivi opérationnel en termes d'objectifs et de résultats.
Tarafa Marouane
Président du Conseil d’administration
Président-directeur général de la Compagnie Optorg

Diplômé de l’École centrale de Nantes et d’un MBA de l’École nationale des Ponts et Chaussées, Tarafa Marouane a débuté sa carrière en 1989 au sein du groupe Autohall, où il a participé à l’introduction de plusieurs marques automobiles internationales sur le marché marocain. Il a par la suite rejoint Cosumar, puis l’ONA en 2003 en tant que Directeur des Ressources humaines, avant d’intégrer le top management de Sopriam et de Sonasid. Président du Conseil d’administration de LafargeHolcim Maroc depuis mars 2017 et PDG de Sopriam depuis septembre 2017, il est nommé Président du Directoire d’Optorg en janvier 2019. Dans le même temps, Tarafa Marouane occupe les fonctions de Vice-Président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

FRANÇOIS PIRAUX
Directeur général adjoint Optorg


François Piraux, qui a intégré le groupe Optorg en 1986 en tant qu’auditeur interne, y a fait sa carrière dans des fonctions financières et de contrôle. Nommé Responsable des services comptables et consolidation en 1989 puis de l’audit interne et de la consolidation en 1993, il occupe divers postes de Direction à partir de 2005 : Directeur financier de Tractafric (2005), Directeur du Contrôle de gestion de Tractafric (2009), Directeur financier de Tractafric Equipment (2011) et Directeur rattaché au Président du Directoire (2012), avant d’être nommé Directeur du Contrôle de gestion Groupe en 2015. Promu Directeur général adjoint en 2018, il devient alors membre du Comex d’Optorg.

Laila Ait Elmkadem
Directrice générale adjointe Groupe

Diplômée d’un Master en Finance à HEC Montréal, Laila Ait Elmkadem débute son parcours au sein du groupe minier Managem, où elle occupe diverses fonctions, la dernière en date étant celle de Directrice Corporate Finance. En 2009, elle intègre Optorg en tant que Directrice Financière de la holding et des entités françaises. En 2011, dans la cadre du redéploiement des activités automobiles du groupe, la Direction Financière et Contrôle de gestion de l’activité Motors lui est confiée, étendue en mai 2015 à l’activité Equipment dans le cadre d’un poste de Directrice financière Groupe. Nommée Secrétaire générale Groupe et membre du Comex d’Optorg en 2019, Laila Ait Elmkadem est promue Directrice générale adjointe Groupe en 2020.

Othman Douiri
Directeur général délégué de Tractafric Equipment

Diplômé d’école de commerce, Othman Douiri débute sa carrière en 1999 en banque d’affaires, avant de rejoindre en 2005 la filiale marocaine de Sogecap. En 2007, il intègre le groupe Saham, dont il pilote la stratégie de développement. En 2010, il rejoint la Somed, où il a notamment pour mission de lancer puis diriger l’importateur distributeur Maserati au Maroc. C’est en septembre 2016 qu’Othman Douiri intègre Optorg, en tant que Secrétaire général et membre du Directoire du groupe. En octobre 2018, il est nommé Directeur général de Tractafric Equipment.

Dominique Hanotaux
Directeur général délégué de Tractafric Motors

Diplômé de l’ESCP Business School, Dominique Hanotaux a trente ans d’expérience dans le secteur automobile, acquise principalement au sein du groupe PSA. Il y a assumé essentiellement des responsabilités marketing et de management, principalement à l’international, notamment en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie. C’est en 2019 que Dominique Hanotaux rejoint le groupe Optorg, en qualité de Directeur général de la filiale Tractafric Motors et membre du Comité exécutif du groupe.

Philippe Lemasson
Directeur des Ressources Humaines Groupe

Diplômé d’un DESS en Ressources Humaines & Droit social, Philippe Lemasson débute sa carrière dans une école d’ingénieur avant d’évoluer au sein du groupe Vivendi. Philippe Lemasson est notamment spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans un contexte de forte croissance, de transformation et d’évolution structurelle. Il dispose par ailleurs d’une solide expérience des problématiques de gestion des ressources humaines à l’international, en Afrique notamment. Philippe Lemasson a intégré le groupe Optorg en qualité de Directeur des Ressources Humaines en juin 2012.